LE DISTRICT AUTONOME D’ABIDJAN SOUHAITE UN BON MOIS D’AOUT A TOUS SES ADMINISTRES   ◊    L’HOTEL DU DISTRICT EST SITUE A L’INTERSECTION DU BOULEVARD DE LA RÉPUBLIQUE ET DE L’AVENUE DELAFOSSE   ◊   
ACTIVITES

COOPERATION: Coopération décentralisée / MAMBE NOUE D’IMPORTANTS PARTENARIATS AVEC BUSAN, EN COREE DU SUD

Rechercher partout le bien être des Abidjanais, c´est la vision qui guide le Ministre Gouverneur du District Autonome d´Abidjan, Robert Beugré Mambé en mission du 10 au 17 Juillet en Corée du Sud. Trois étapes ont marqué cet important rendez-vous dans ce pays d’Asie. La première concerne le forum des Ministres de la Jeunesse, organisé le 11 Juillet au Nurimaru Apec House de Busan, par l’ONG Coréenne International Youth Fellowship (IYF) dont l’objectif est d’œuvrer pour garantir aux jeunes, l’acquisition de compétences en leadership, en techniques et pratiques leur permettant de changer de mentalité, de se prendre en charge et de gagner sainement leur vie.

Ce forum a été l’occasion pour la délégation ivoirienne d’apprendre beaucoup de l’expérience et des prouesses de développement de la Corée, mais aussi de partager avec les autres pays représentés, les efforts déployés par le Président Alassane Ouattara pour donner espoir à la jeunesse ivoirienne. Dans son discours fort bien apprécié des 20 pays représentés par des délégations ministérielles et Présidents d’institutions universitaires, Robert Beugré Mambé a indiqué qu’en Afrique, la pyramide des âges montre une prédominance à plus de 70% des moins de 35 ans. « C’est tout à la fois une richesse et un défi. La jeunesse doit être considérée comme de l’or à l’état pur», a-t-il indiqué.


Parlant de la politique de l’emploi au District d’Abidjan, il dira que son institution investit dans deux types de projets : urbains et ruraux. Pour ces projets, des fonds sont mis en place pour appuyer les jeunes et les femmes. « Il faut que nos jeunes aient l’esprit d’entreprenariat. La richesse est générée par le secteur privé. Le Président de la République qui veut faire de la CI un pays émergent en 2020 crée les conditions pour atteindre cet objectif », a-t-il poursuivi. Tout cela ne sera possible, selon lui, que si la formation est en adéquation avec les besoins des entreprises et si les jeunes acceptent de faire de la culture de la paix leur priorité.


L’étape phare de cette mission a été la signature le 12 juillet 2019, par Beugré Mambé, et Oh Keo-don, Maire la ville Métropolitaine de Busan de l’accord d’échange et de coopération. Les deux villes s’engagent à « promouvoir la croissance et le développement humain de leurs cités respectives (…) à encourager les échanges dans les domaines mutuellement avantageux comme les échanges humains et économiques et approfondissent la compréhension réciproque et les relations d’amitié (…).

La troisième étape reste l’entretien que Beugré Mambé a eu avec M. LEE Gae Ho, Ministre Coréen de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires Rurales. Ce riche entretien a porté sur la coopération technique notamment l’appui du Ministère Coréen au District Autonome d’Abidjan pour le développement des projets liés à la transformation de produits agricoles. Le Ministre Coréen a annoncé l’envoi à Abidjan, d’ingénieurs, de techniciens et d’hommes d’affaires dans le cadre de cette coopération.

En marge de ces étapes principales, la délégation d’Abidjan a aussi rencontré des opérateurs privés dans le domaine de la lutte contre l’ulcère de Buruli dont les recherches ont abouti à l’expérimentation d’une thérapie qui accélère la guérison.

Pour terminer Mambé a invité les opérateurs coréens à s’intéresser davantage à Abidjan, à y investir. Investir à Abidjan, pour lui, c’est toucher les 300 millions d’habitants que compte la sous-région.

Rappelons que la Corée du sud et la Côte d’ivoire affichaient quasiment dans les années 1960 le même niveau de développement. Aujourd’hui la Corée est devenue la 8ème économie mondiale. Autant de choses qui expliquent la nouvelle alliance entre Busan et Abidjan qui entend être la véritable porte d’entrée de Séoul en Afrique de l’Ouest.

Source : DIRCOM D.A.A



17. Juil, 2019