2022 : Le ministre, gouverneur du District Autonome d’Abidjan vous souhaite bonne année 2022. Que cette année soit pleine de succès et de bonheur pour nous tous…Nous assistons toujours malheureusement, à une croissance fulgurante de nouveaux cas de personnes contaminées. Comme explication, selon le ministre de la Santé, la Côte d’Ivoire subit une nouvelle vague de contaminations dues entre autres à l’arrivée massive de vacanciers venus d’Europe, aux rassemblements festifs de fin d’année. Il faut aussi évoquer le relâchement considérable du respect des mesures barrière.   ◊    COVID-19 : Nous assistons aujourd’hui malheureusement, à une croissance fulgurante de nouveaux cas de personnes contaminées. Comme explication, selon le ministre de la Santé, la Côte d’Ivoire subit une nouvelle vague de contaminations dues entre autres à l’arrivée massive de vacanciers venus d’Europe, aux rassemblements festifs de fin d’année. Il faut aussi évoquer le relâchement considérable du respect des mesures barrière.    ◊   
DEPECHES

SOCIETE : Fin de formation pour la première cohorte de vétérinaires en épidémiologie de terrain (ISAVET)

:

Yamoussoukro – Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Sidi Tiémoko Touré, a officiellement remis les diplômes des 23 membres de la première cohorte de vétérinaires en épidémiologie de terrain (ISAVET), au cours d’une cérémonie organisée samedi 21 mai 2022 à Yamoussoukro.

Ces 23 vétérinaires ont désormais les capacités pour pouvoir détecter rapidement les évènements de santé animale quand ils se produisent sur le terrain.

« Cette capacité de détection des problèmes sur le terrain est essentielle pour qu’on ait très vite l’alerte et qu’on puisse éteindre le foyer assez vite », a noté le coordonnateur national du Centre des urgences pour la lutte contre les maladies transfrontalières, Moussa Sanogo.

Le programme de formation a duré quatre mois dont trois mois de stage sur les sites de travail avec la supervision de personnes ressources qui s’y connaissent et qui peuvent donner des orientations techniques, appelées mentors.


Le ministre Sidi Touré a souligné l’importance de la détection rapide des maladies, « pierre angulaire de la lutte contre les événements de santé publique ».

Le pays veut atteindre l’objectif de la santé publique vétérinaire « qui est un axe important de la Politique nationale de développement de l’élevage, de la pêche et de l’aquacole (PONADEPA) de notre pays », a-t-il assuré.

Le programme de formation en épidémiologie de terrain-niveau de base en lien avec le programme d’action pour la sécurité sanitaire mondiale est en cours en Côte d’Ivoire depuis l’année 2016. Il s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des professionnels de différents secteurs en matière de surveillance des maladies et en épidémiologie appliquée.

Ce programme concourt ainsi au renforcement des capacités des acteurs afin de prévenir les épidémies évitables, de détecter précocement les menaces, de riposter rapidement et efficacement face à ces menaces au niveau local, régional et national.


gso/cmas



24. Mai, 2022