LE GOUVERNEUR DU DISTRICT D´ ABIDJAN, ROBERT BEUGRE MAMBE ET SON CONSEIL ORGANISE UNE CEREMONIE D’HOMMAGE AUX FEMMES ACTIVES POUR LEUR CONTRIBUTION AU SUCCES DES 8 EMES JEUX DE LA FRANCOPHONIE ET LEUR SOUTIEN A LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DU CHEF DE L’ETAT, VENDREDI 27 JUILLET 2018 A 9H AU COMPLEXE HOTELIER SONGON PARK.   ◊    INONDATIONS : LE GOUVERNEUR ROBERT BEUGRE MAMBE PRESENTE SES CONDOLEANCES LES PLUS ATTRISTEES AUX FAMILLES ENDEUILLEES, EXPRIME SA COMPASSION ET SON SOUTIEN AUX VICTIMES ET A LEURS FAMILLES, SOUHAITE PROMPT RETABLISSEMENT AUX BLESSES. APPELLE TOUTES LES POPULATIONS A OBSERVER LE CIVISME ET LA SOLIDARITE EN SE CONFORMANT AUX MESURES DE SECURITE INDIQUEES PAR LE GOUVERNEMENT   ◊   
COMMUNE   BINGERVILLE

 Située au bord de la lagune Ebrié, Bingerville dispose d’une sous-préfecture et fait partie du district depuis 2001. A l’ouest d’Abidjan, elle est bordée par Anyama au nord et la commune de Cocody à l’est. En 2010, sa population était estimée à plus de 59 000 habitants. Son maire est Nestor Beugré Djoman depuis les élections municipales de mars 2001 et son sous- préfet est Georges Gnahoré Siaba.

 
Bingerville a laissé dans l’histoire une empreinte toute particulière. Elle a en effet été la deuxième capitale de la colonie de Côte d’Ivoire entre 1900 et 1934, après Grand-Bassam et avant Abidjan. Baptisée d’après Gustave Binger, gouverneur français, la ville, dont le nom d’origine est « Alobey », abrite de nombreux vestiges de l’époque coloniale, notamment un vaste jardin botanique et l’ancienne demeure du gouverneur. Retombée dans l’anonymat après le transfert de la capitale à Abidjan, Bingerville devient un centre urbain qui se transforme peu à peu en cité-dortoir. En effet, selon les observations du BNEDT, en 1993, un cinquième  des actifs de Bingerville travaillaient à Abidjan. En outre, sa population connaît un fort croissant, passant de 18 000 habitants en 1975 à 35 000 en 1998, et plus de 50 000 aujourd’hui.
 
Bingerville est également un important centre scolaire. On y trouve l’école des arts appliqués, qui a été renommée dans tout le monde francophone, et son musée Combes, un campus de l’Université de Cocody, l’école nationale supérieure agronomique, le centre des Métiers de l’électricité et l’Ecole Régionale d’Agriculture Sud (ERA-SUD).
 
En outre, Bingerville abrite également un club de football, l’Entente Sportive de Bingerville, qui joue en Ligue 1 au championnat de football en Côte d’Ivoire.
 
Ses habitants y pratiquent l’élevage, l’agriculture, la pêche et le commerce.